Voyages et Découvertes

Amilcar Cabral

Si le Cap Vert a un symbole, c’est Amilcar Cabral.

Homme politique cap verdien et bissau guinéen, Amilcar Cabral a la particularité d’avoir voulu décoloniser les colonies portugaises d’Afrique en militant pour une décolonisation mentale à travers l’éducation.
J’ai découvert avec mes amies l’histoire de sa vie et de son combat,fortement interpellateurs pour tous les africains.

Détail triste, Amílcar Cabral est assassiné le 20 janvier 1973 à Conakry par des membres de la branche militaire de son parti, en relation avec des agents des autorités portugaises, six mois seulement avant l’indépendance de la Guinée-Bissau.

Des images d’Amilcar Cabral et son projet de réforme de l’éducation

Amilcar Cabral ne verra donc jamais la reconnaissance de l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert par le Portugal, le 10 septembre 1974, cause pour laquelle il a combattu pendant plus de vingt ans.

Le musée Amilcar Cabral n’est pas bien grand, mais il comprend une énorme richesse de souvenirs et d’enseignements. Il suffit de payer 200 escudos (la monnaie du Cap vert; 200 escudos valent près de 2 euros) pour y accéder et faire la visite.

Image may contain: one or more people, people sitting and indoor
Quelques mots laissés dans le livre d’or du musée

2 Comments

    • ladiak

      Il survit dans son pays, mais dans nos livres d’histoire on n’en parle pas assez. Ce serait bien qu’au-delà du simple devoir de mémoire, tous les africains s’approprient son combat et comprennent enfin…

Leave a Reply to ladiak Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *