• Ma Vie de Kinoise

    Reportage sur les enfants accusés de sorcellerie à Kinshasa (la suite)

    L’interview avec Marie-Ange Lukiana, ministre du Genre(voir première partie) Quelques jours plus tard, nous devons rencontrer des ministres. Freddy me signale entretemps qu’il a découvert un « exorciste », un homme qui prétend combattre la sorcellerie. Son nom, Nicaise Musungibila. Il se fait appeler « anti-sorcier ». Ni prêtre, ni pasteur, il considère que la sorcellerie est une maladie pouvant être guérie. Il est réticent à parler avec des journalistes, les pourparlers sont en cours.Avant cela, nous devons rencontrer le Ministre des affaires sociales, Barthélémy Bostwali. Nous avons réussi à caler un rendez-vous dans la matinée. L’échange est assez détendu, pendant un peu plus d’une heure. Il nous explique d’entrée…

  • Ma Vie de Kinoise

    Reportage sur les enfants accusés de sorcellerie à Kinshasa

    Les faits que je raconte se sont passés en février 2009. Je n’ai jamais pensé raconter tout ça, peut-être pour oublier. Mais je réalise que ce genre de choses ne s’oublie pas, qu’on en reste marqué à vie.Tout a commencé lorsque Freddy Mata, un collègue journaliste et moi, avons reçu une bourse de Journalists for Human Rights, une ONG canadienne. Cette bourse devait nous permettre de réaliser des reportages, que nous devions diffuser à la radio. Ayant plusieurs fois participé à des campagnes sur la question que nous comptions traiter- les enfants accusés de sorcellerie-Freddy a suggéré ce thème. Ensemble, nous avons travaillé sur les angles à traiter,  choisi les personnes…