Ma Vie de Kinoise

MOLOKAI

Tout commence en 1977. Je ne suis pas encore née, certes mais cette année-là, à Kinshasa, capitale du Zaire (le Congo actuel), Papa Wemba, musicien de son état, crée, dans sa cour familiale de Matonge Le Village de Molokaï (M-O-LO-KA-I pour Masimanimba-Oshwe-LOkolama-KAnda-kanda-Inzia). Une sorte de copie d’un village africain, avec ses règles et ses codes, dont il s’intronise lui-même symboliquement “Chef coutumier”.

Molokai (ou Moloka’i en hawaïen), c’est aussi la cinquième île de l’archipel d’Hawaï. Je ne sais pas s’il y a un lien, mais ce qui m’a inspiré d’écrire, c’est  un documentaire que j’ai vu récemment et qui racontait la carrière de Papa Wemba, jusqu’à sa mort brusque le 24 avril 2016 à Abidjan.

Molokai renvoie aussi au nom de mon blog, “Mwana Molokai“.

Mwana Molokai, c’est moi, cette petite fille qui a vécu quelques années de sa vie pas loin de là, à Matonge, à à peine quelques avenues de Masimanimba. Mwana Molokai, parce que depuis des années, je porte Papa Wemba dans mon cœur. Sa voix me touchait d’une façon que je ne peux pas expliquer. C’était mon idole. Comme lui, je resterai l’enfant de Matonge, comme lui, le monde est aussi ma maison, et comme lui, j’ai le cœur sensible et l’âme qui chante. Si jamais vous vous êtes demandé.e.s pourquoi Mwana Molokai, la voilà l’explication: Mwana Molokai,c’est l’ouverture au monde, avec au fond de son coeur, son petit “village” que l’on n’oublie pas et qui fait partie de nous.

 

4 Comments

Leave a Reply to Rebandre Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *